Page d'accueilInfosContacter le webmestre  
-
|
--- -
|
News
- --- -
 
-
|
--- -
|
Diemer
- --- -
 
-
|
--- -
|
Parties
- --- -
 
-
|
--- -
|
Livres
- --- -
 
-
|
--- -
|
Liens
- --- -
 
-
|
--- -
|
Culture
- --- -
 
--- --- --- --- --- --- ---
La Trompowsky (1)

( 1.d4 Cf6 2.Fg5 ; 2...Ce4 ; 2...e6 et 2...c5 )


Après 1.d4 Cf6 , le coup 2.Fg5 a donné naissance à une nouvelle branche de la théorie des débuts. Joué pour la première fois par Mr. Levitsky en 1912, cet ordre de coups ne fut employé régulièrement par Octavio Trompowsky qu'à partir de 1936, mais ne réussira pas à soulever un véritable enthousiasme pour cette ouverture. De nos jours, c'est avec Julian Hodgson, rapidement suivit par de forts GMI de styles très différents tels que Sokolov, Adams, Salov, Miles, Timman, Piket, Vaganian... que ce type de développement a attiré l'attention de toute une génération de joueurs. Principale conséquence de cette "mode", les variantes ont été fouilléés à tel point que cette ouverture a perdu beaucoup de son caractère économique. On trouve même aujourd'hui un Cd Rom du GMI Rainer Knaak sur la Trompowsky.

Ceci-dit, avec un peu de travail et de mémoire la Trompowsky peut-être inclue dans le répertoire des joueurs de tous niveaux. Cependant, il faut être disposé à jouer des positions souvent compliquées et inattendues ! Dernier point avant de commencer, cette ouverture donne souvent des finales "Fou contre Cavalier", n'oubliez donc pas de les travailler!

Il faut noter qu'une des différences importantes entre la Trompowsky et l'attaque Torre, 1.d4 Cf6 2.Cf3 d5 3.Fg5 réside dans le retardement de la sortie du Cavalier-roi. Ce "détail" rend La Trompowsky beaucoup plus flexible puisque les Blancs peuvent envisager de jouer f4 avant Cf3, et même Ce2 ou Ch3, selon le système de défense noir mis en place. Les réponses employées contre la Trompowsky sont : 2...Ce4 ; 2...e6 ; 2...c5 ; 2...d5 et 2... divers. Voyons cela...


Hodgson Julian M - Stohl Igor [A45/07]
open, It , Isle of Man (Great Britain) (6), 1995

1.d4 Cf6 2.Fg5 Ce4 3.Ff4 c5 4.d5 Db6 2...Ce4 est le plus populaire contre 2.Fg5. Ce coup évite la destruction de la structure de pions tout en gagnant un temps. Bien sûr le Cavalier en e4 n'est pas idéalement placé pour autant. 3...c5, attaquant le centre, a aussi le mérite de mettre le doigt sur la principale faiblesse des Blancs, le pion b2. 5.Fc1!? En regardant le diagramme beaucoup de joueurs vont fuir... ;o) Comment, les Blancs jouent 3 coups du même Fou pour le voir regagner sa place d'origine ?! Et pourtant, la position blanche n'est pas mauvaise et les pièces noires seront bientôt chassées avec gain de temps.


Après 5.Fc1!?

5...e6 6.f3 Cf6 7.c4 exd5 8.cxd5 c4!? Les Noirs investissent un pion pour attaquer sur les cases noires. 9.e3! Da5+?! 9...Fc5 est plus logique, par exemple 10.Rf2! encore un coup étrange ;o) 10...OO 11.Fxc4 d6 12.Ce2 Cbd7 13.Cbc3 Ce5 14.Ca4 Db4 15.b3 etc 1/2 (38 coups) 10.Cc3 b5 11.Dd4 Fb4 12.De5+ Rf8 13.a3 Fb7
13...Fc5 14.d6 Ca6 15.Fd2 et maintenant :
A)
15...Db6 16.Cxb5! Fb7 17.De7+ Rg8 18.Fc4 Fd5 19.Fxd5 Cxd5 20.Ce4 ou alors ;
B)
15...Fb7 16.Cd5 Dd8 17.Cc7 Tc8 18.Ce2 Fb6 19.Cb5 Tc5 20.De7+ Dxe7 21.dxe7+ Rxe2 22.Ced4 et Hodgson donne l'avantage aux Blancs dans les deux variantes. 14.axb4 Dxa1 15.Cge2 Da6 16.Cd4 d6 17.Df4 Db6


Après 17...Db6

18.Cf5? 18.Cdxb5! Cxd5 19.Dxd6+ Dxd6 20.Cxd6 Cxc3 21.bxc3 avec un clair avantage. 18...a5 19.Cxg7 Rxg7 20.Dg5+ Rf8 21.Dxf6 Tg8 22.Dh6+ Tg7 23.e4 Rg8 24.Fe3 Dd8 25.bxa5 Txa5 26.Fd4 Tg6 27.Dd2 Cd7 28.h4 Cc5 29.h5 Tg5 30.Df4 Txg2 31.Cd1 Ta1 32.b4 Tb1 33.Fxc5 c3 34.Th2 Txh2 35.Dg3+ Rh8 1-0

La variante avec, 2...e6 est la favorite de Karpov et Adams. Elle permet d'éviter les pions doublés sans les inconvénients de 2...Ce4.

Hodgson,J (2550) - Granda Zuniga,J (2610) [A45]
Donner mem Amsterdam (7), 1996

1.d4 Cf6 2.Fg5 e6 3.e4 h6 4.Fxf6 Dxf6 5.Cc3 Si 5.Cf3, nous retombons dans l'attaque Torre. Le plan blanc est simple ; jouer Dd2 ; OOO et f4 et si les Noirs ne font rien il sont perdus ! Bien sûr, jouer f4 affaibli la position blanche, mais "qui ne risque rien, n'a rien".


Après 5.Cc3

5...Fb4 5...d6 est l'autre variante la plus importante, par exemple ;
6.Dd2 g5!? (les Noirs préparent le fianchetto du Fg7 et freinent la poussée f4 des Blancs) 7.g3!? (une nouvelle idée, maintenant que les Noirs ont affaibli leur aile-roi, les Blancs jouent le plus solide possible avec l'intention d'exploiter les faiblesses noires.) 7...Fg7 8.Cb5 Dd8 9.c3 a6 10.Ca3 b6 11.Fg2 Fb7 12.Cc2 Cd7 13.Ce3 De7 14.Ce2 0-0-0 15.0-0-0 Rb8 16.Rb1 Cf6 17.Dc2 h5 18.e5! Cd5 19.Fxd5 Fxd5 20.Cxd5 exd5 21.f4 gxf4 22.gxf4 dxe5 23.dxe5 (le centre mobile des Blancs leur donne un grand avantage) 23...Rb7 24.Cd4 Dd7 25.The1 Fh6 26.f5 Tde8 27.e6 fxe6 28.Cxe6 c6 29.c4 Te7 30.Db3 d4?? (Une gaffe, mais la position est perdante) 31.Cc5+ 1-0 Adams,M (2685) - Leko,P (2630) EU-ch Rapid-30', 1996.

On a joué aussi : 5...g6, mais les Blancs ont les mains libres pour réaliser leur plan d'ouverture, par exemple ; 6.Dd2 Fg7 7.OOO OO 8.f4 d6 9.Cf3 b6 10.h4 h5 11.e5 De7 12.Fd3 Fb7 13.Ce4 Cd7 14.Cfg5 dxe5 15.fxe5 c5 16.c3 avec avantage. Guelfand-Rozentalis, Tilburg semi-rapide 1994.

6.Dd2 d6 L'alternative est ici : 6...c5 7.a3
A)
7...Fxc3 8.bxc3 d6 9.f4!? (9.Cf3 0-0 10.Fe2 Cc6 11.0-0 e5 12.dxc5 dxc5 13.De3 b6 14.Fc4 Fg4 Hodgson,Ju-De Firmian,N Amsterdam Donner mem 1996)
9...0-0 10.Cf3 Cc6 11.Fb5 Ca5 12.Fd3 b6 13.0-0 Fb7 14.Tae1 Tac8 15.e5 De7 16.f5 dxe5 17.Cxe5 cxd4 18.f6 Dc5 19.Df4 dxc3+ 20.Tf2 Hodgson,JM-Yudasin,L New York PCA-op 1994 ;
B)
7...Fa5!? 8.b4 cxd4 9.Cb5 Fb6 10.Cd6+ Re7 11.Cf3 Cc6 12.Cc4 Fc7 13.b5 Ff4 14.Dd1 Ce5 15.Cxd4 Td8 16.c3 d5 17.exd5 Txd5 18.g3 Cxc4 19.Fxc4 Tc5 20.Dd3 e5 21.Ce2 Ff5 22.Df3 Td8 23.gxf4 Txc4 24.De3 Te4 25.Dc5+ Re8 26.h3 exf4 27.Rf1 Te5 28.Db4 Fd3 0-1 Schneider,S-Kogan,A Copenhagen PC 1996.

Est aussi possible : 6...e5!? 7.dxe5 Dxe5 8.Cge2 d6 9.a3 Fa5 10.f4 Df6 11.0-0-0 Cc6 12.h3 Fe6 13.Dd3 0-0 14.Cd5 Fxd5 15.Dxd5 Tfe8 16.g3 Te7 17.Fg2 Tae8 18.Cd4 Cxd4 19.Dxd4 Dxd4 20.Txd4 b5 21.c3 Fb6 22.Td3 g5 23.Tf1 Rg7 24.Td5 gxf4 25.gxf4 a6= Moran,A-Berend,F Erevan olm 1996.

7.a3 Les Blancs posent "la question" au Fb4.

7.0-0-0 Cd7 8.Rb1 0-0 9.f4 e5 10.Cge2 exd4 11.Dxd4 Dxd4 12.Cxd4 Fxc3 13.bxc3 a6 14.Fd3 Cc5 15.Rc1 Te8 16.Tde1 b5 17.Te3 Ca4 18.Fe2 c5 19.Cb3 Fb7 20.Ff3 f5 Hennig,D-Bischoff,K BL 9394 1994 0-1 (64).

7...Fa5 7...Fxc3 8.Dxc3
8.bxc3 Ftacnik 8...e5 9.Fb5+ c6 10.Fc4 0-0 11.Ce2 Te8 12.f3 Cd7 13.0-0 Cf8 14.f4 exd4 15.e5 De7 16.cxd4 dxe5 17.fxe5 Fe6 18.Fd3 c5 19.c3 Ted8 20.De3 - Zlochevskij,A-Iotti,P Montecatini Terme op 1995 (41) ;
8...0-0 (8...Cc6 9.Cf3 0-0 10.Fd3 De7 11.e5 f6 12.exd6 cxd6 13.0-0 f5 14.Tae1 Gelfand,B-Rozentalis,E(4) Tilburg 1992 1:0 (68)
14...Df6 15.b4 a6 16.a4 Td8 17.b5 axb5 18.axb5 Ce7 19.Ta1 Cd5 20.Db3 Gelfand,B-Rozentalis,E (04) Tilburg2.22 (30') 1992 1-0 (68)
20...Fd7 21.Tfe1 Rh8 22.Txa8 Txa8 23.c4 Cf4 24.c5 dxc5 25.Ce5 Fe8 26.dxc5 Gelfand,B-Rozentalis,E Tilburg (30') 1992 )
9.e5 De7 10.Cf3 b6 11.Fe2 Fb7 12.0-0-0 Tc8 13.Rb1 Cd7 14.h4 c5 15.exd6 Dxd6 16.dxc5 De7 17.c6 Fxc6 18.Fa6 Fb7 19.Dd4 Fxa6 20.Dxd7 Dc5 21.Td2 Tc7 22.Dd4 Fb7 23.Th3 Dxd4 24.Txd4 Tac8 25.Ce1 Rf8 26.Thd3 Re7 27.g3 g5 Fernandes,An-Spasov,V Erevan olm 1996.

8.f4 Voici l'avantage d'avoir retardé le développement du Cg1 en f3.
8...g5!?N
8...0-0 9.Cf3 c5 10.b4 cxd4 11.Cb5 Fb6 12.Cxd6 Cc6 13.e5 De7 14.Fd3 Fd7 15.0-0 Hodgson,J-Enders,P BL 1994 1:0 (42) 15...Tab8 16.De1 a6 17.De4 f5 18.exf6 gxf6 19.Cc4 Fa7 20.f5 b5 21.fxe6 f5 22.Dd5 Dxe6 23.Dxe6+ Fxe6 24.Cce5 Hodgson,JM-Enders,P BL 9495 1994 (1-0) Hodgson,J-Enders,P BL 9495 1995 (42)
9.Ch3
9.fxg5 hxg5 (9...Dxg5= Psakhis) 10.Fd3 (10.Ch3 g4 11.Cf2 g3 12.Cg4 Dh4 13.h3 e5 est aussi bon pour les Noirs) 10...Cc6 11.Cge2 Fb6
9...gxf4
9...g4 10.Cf2 h5 11.e5 10.Cxf4 Les Noirs doivent faire attention à l'avance de développement des Blancs. 10...c6 10...Cc6!?
A) 11.0-0-0?! Cxd4! 12.Ch5 (12.b4 Fb6 13.Cfd5 exd5 14.Cxd5 Dg5 15.Cxb6 axb6 16.Dxg5 hxg5 17.Txd4 Txa3) 12...Dg5 13.Dxg5 hxg5 14.Cf6+ Re7 15.Cfd5+ exd5 16.Cxd5+ Rd8 17.Txd4 Fe6;
B) 11.b4 Fb6;
C) 11.Fb5 11...Fd7 12.Cfe2 0-0-0; 10...c5 11.b4! cxd4 (11...cxb4 12.Cb5) 12.Cb5; 10...e5 11.Cfd5
11.Fc4
Pour décourager les Noirs de jouer ...e6-e5. [11.Fe2!? Psakhis ] 11...d5! 11...e5 A) 12.dxe5 Ftacnik 12...dxe5 13.Cd3 (13.0-0 exf4 14.Txf4) ;
B) 12.0-0!? 12...exd4 (12...exf4 13.Txf4) 13.Ccd5!? (13.Cg6!?) ; 11...Dg5!?
12.e5!?
12.exd5 cxd5 13.Fb5+ Cc6 14.0-0 12...Dg5 13.Fe2?! Plus fort est ; 13.b4 Fb6 14.Fe2 obtenant la même pression que dans la partie, mais sans le contre-jeu noir au centre. 13...c5! 14.b4! 14.0-0-0 cxd4 15.Dxd4 Fxc3 16.bxc3 Cc6 17.Fb5 Fd7
14...cxd4
14...cxb4 15.Cb5 Cc6 16.axb4 Fxb4 17.c3+- 15.Cb5 15.bxa5 dxc3 16.Dxc3 Cc6 15...Fb6 16.Cd6+ Re7
Haut de la page

Après 16...Re7

17.Cxf7!? Une position compliquée ! Gallagher donne un ! à 17.Cxf7. En fait les Blancs ont peu de choix ;
17.Tf1 Tf8 (17...Dxe5? 18.Cxf7!+- ; 17...Dh4+!?) 18.g3 Dxh2 19.Ch5 f5!) ;
17.0-0 Petursson 17...d3+ 18.Rh1 dxe2 19.Dxe2 f5 20.c4
17...Rxf7 18.Fh5+ Rg8?!

18...Re7? 19.Cg6+ (19.Cg6+ Ftacnik 19...Rd7 20.Dxg5 hxg5 21.Cxh8+-) ;
18...Rg7!? 19.0-0
A) 19...d3+ 20.Rh1 Fd4 21.Tae1 Fxe5 22.Txe5! Dxe5 23.Dxd3 Dg5 (23...Td8 24.Dg6+ Rh8 25.Dxh6+ Rg8 26.Cxd5!+-; 23...Df5 24.Dg3+! Dg5 25.Dc3+ ) 24.Dc3+ Rh7 (24...e5 25.Dc7+ Cd7 26.Ce6+ Rh7 27.Tf7++-) 25.Fg6+ Dxg6 26.Cxg6+-;
B) 19...Tf8 20.Tf3 B1) 20...d3+ Psakhis 21.Rh1 Txf4 B1a) 22.Dxf4 Dxf4 23.Txf4 dxc2 24.Tc1 Cc6 25.Tf7+ Rg8 26.Txc2 Cxe5 27.Te7 Fd7; B1b) 22.Tg3 Tf5 (22...Dxg3 23.hxg3 Tf5 24.g4) 23.Dxd3 Cc6; B1c) 22.Txf4 22...Dxh5 23.Dxd3 Cd7 24.Dg3+ Rh7 25.Taf1 Cxe5 26.Th4; B2) 20...Txf4!? 21.Tg3 Dxg3 (21...Tf5!?) 22.hxg3 Tf5 (22...Tf8 Petursson 23.Dd3) 23.g4 Tf8 24.Dd3 (24.g5!?) et rien n'est clair.
19.0-0 Th7
19...Cc6 Psakhis 20.Tf3 d3+ 21.Rh1 20.Tf3 20...Tg7 20...Dd8 21.Taf1 Tg7 22.Cg6+- 21.Taf1 Toutes les pièces participent à l'attaque ! Remarquez le contraste avec les pièces noires. 21...Cd7! 21...Dxe5 (21...Cc6 22.Cg6!!) 22.Cg6 Dxh5 23.Tf8+ Rh7 24.Th8+ Rxg6 25.Dd3+
A) 25...Rg5 26.Dg3+ Dg4 27.De5+ A1) 27...Df5 Ftacnik 28.Txf5++- (28.Txf5+ Psakhis 28...exf5 29.Dxg7+) ; A2) 27...Rh4 28.Txh6++-; A3) 27...Rg6 28.Tf6#;
B) 25...Df5 26.Txf5 exf5 27.Txc8; 21...Cc6 Psakhis A) 22.Cxd5? exd5 23.Tf8+ Rh7 24.Dd3+ Ff5!-+; B) 22.Cg6!? d3+ 23.Rh1 Rh7 (23...Dxd2?? 24.Tf8+ Rh7 25.Th8#) 24.Dxd3;
C) 22.Tg3 22...d3+ 23.Rh1 Df5 24.Fg6 Df8 (24...Dxe5 25.Ch5) 25.Dxd3 Cxe5
22.Tg3 d3+
22...Dxe5 A) 23.Ff7+ Rxf7 24.Cd3+ Df5 (24...Df6 Ftacnik 25.Txf6+ Cxf6 26.Ce5+ Rg8 27.Dxh6 Txg3 28.hxg3 d3+ 29.Rf1 Ce8 30.cxd3) 25.Txf5+ exf5 26.Tf3 Cf6; B) 23.Txg7+!? 23...Dxg7 24.Cxe6
23.Rh1 Df5?
23...Dxe5 A) 24.Ff7+ Rxf7 (24...Rh8 25.Cxe6!+-; 24...Rh7 25.Txg7+ Dxg7 26.Cxe6 Dg4 27.Dxd3+ Rh8 28.Tf4!+-) 25.Cxd3+ (25.Cxe6+ Rxe6 26.Dxh6+ Cf6 27.Txg7 dxc2) 25...Df5 (25...Df6 Ftacnik 26.Txf6+ Cxf6 27.Ce5+ Rg8 28.Df4 Fd8 29.Txg7+ Rxg7 30.Dg3+ Rf8 31.Dg6+-; 25...Rg8 26.Cxe5 Txg3 27.hxg3 Cxe5 28.Dxh6+-) 26.Txf5+ exf5; B) 24.Txg7+ B1) 24...Dxg7 25.Cxe6 Dh7 B1a) 26.Df4 Psakhis 26...Rh8 (26...dxc2 27.Df8+!) 27.Dh4 Dg8 (27...dxc2 28.Tf8+! Cxf8 29.Df6+) 28.Ff7 Dh7 29.De7+-; B1b) 26.cxd3 ; B2) 24...Rxg7 B2a) 25.Dxd3 Cf8 (25...Rg8 26.Cxe6! Dxe6 27.Dg3+ Rh8 28.Ff7+-) 26.Cg6 Dxh5 27.Cxf8 Df5 28.Txf5 exf5 29.Dxd5 Rxf8; B2b) 25.Te1 24.Fg6 Df8?! 24...Dxe5 25.Ff7+ Rxf7 26.Cxd3+ Df6 27.Txf6+ Cxf6 28.Ce5+ Rg8 29.Df4 Fd8 30.Txg7+ Rxg7 31.Dg3+ Rf8 32.Dg6 Re7 33.Dg7+ Rd6 34.Cf7++- 25.Dxd3


Après 25.Dxd3

25...Cxe5 25...De7 Psakhis 26.Fh7+ Rh8 27.Cg6+ Txg6 28.Dxg6+-; 25...Rh8 Psakhis 26.Cxe6 Dg8 27.Cxg7 Cxe5 (27...Dxg7 28.Ff7 Cxe5 29.Txg7 Cxd3 30.Tg8+ Rh7 31.cxd3) 28.Dd2 Dxg7 29.Fh5 Fg4 30.h3 Cc4 31.De1 Ce3 32.Tf7+- 26.Fh7+! Rh8 26...Rf7 27.Cg6++- 27.Cg6+ Cxg6 27...Txg6 28.Txf8+ Rxh7 A) 29.Dc3!? d4 A1) 30.De1 Ftacnik 30...Fc7 31.Txg6 Rxg6 (31...Cxg6 32.Tf7+ Rg8 33.Txc7+-) 32.Dg3+ Rh5 33.Tg8+-; A2) 30.De1 ; B) 29.De2 29...Txg3 30.hxg3 Fc7 31.Dh5 28.Fxg6! 28.Txf8+? Cxf8 29.Txg7 Rxg7 28...Dg8 28...De7 29.Dd2 A) 29...Th7 30.Fxh7 (30.Tf7 Txf7 31.Dxh6+ Th7 32.Fxh7+-) 30...Rxh7 31.Dd3+; B) 29...Rg8 30.Dxh6 Fd7 31.Ff7++- 29.Tf6!+- Fd8 29...Dd8 30.Df3 Fd7 31.Fe8! Txg3 (31...Dxe8 32.Txh6+ Rg8 33.Txg7+ Rxg7 34.Df6+) 32.Txh6+ Rg7 33.Dxg3+ Rf8 34.Df4+ Rxe8 35.Th8+ Re7 36.Th7+ Re8 37.Df7#; 29...Fc7 30.De3! Fxg3 31.Dxh6+ Th7 32.Fxh7+- (32.Fxh7 Dg7 33.Tf8+ Dxf8 34.Dxf8+ Rxh7 35.hxg3+-) 30.De3! Fxf6 30...Th7 31.Fxh7 Fxf6 32.Fxg8+- 31.Dxh6+ Th7 32.Fxh7 La concentration des pièces blanches est décisive ! 32...Fg7 32...Dxh7 33.Df8++- (33.Dxf6+ Ftacnik) ; 32...Dd8 33.Fg6+ Rg8 34.Dh7++-; 32...Dxg3 Ftacnik 33.Fg6+ Rg8 34.Dh7+ Rf8 35.Df7# 33.Dh5! Df8 33...Dxh7 34.De8++- (34.De8+ Ftacnik 34...Dg8 35.Th3+ Fh6 36.Txh6+ Rg7 37.Tg6+ Rh7 38.Dxg8#) 34.Fd3+ 1-0 34.Fd3+ Fh6 (34...Rg8 35.Dh7+ Rf7 36.Tf3+ Re7 37.Txf8 Rxf8 38.h4+-) 35.Tg6+-

Les Noirs peuvent aussi répondre par 2...c5, ignorant totalement la "menace" 3.Fxf6. Après ; 1.d4 Cf6 2.Fg5 c5 3.Fxf6 gxf6 4.d5 Db6 5.Dc1 f5 il n'existe plus vraiment de théorie (6.c4!? ; 6.g3 ; 6.e3 suivit 7.c3) , mais ce type de positions convient mieux au joueurs expérimentés. C'est pour cette raison que nous nous pencherons sur la variante de gambit du GMI Vaganian : 1.d4 Cf6 2.Fg5 c5 3.d5 Db6 4.Cc3!?

Vaganian - Kupreichik [A45]
URSS-ch42 Leningrad, 1974

1.d4 Cf6 2.Fg5 c5 3.d5 Db6 4.Cc3! Dxb2 5.Fd2 Db6 5...Ca6?! 6.Tb1 Da3 7.e4 d6? 8.Cb5 Da4 9.Cxd6+ exd6 10.Fb5+ +- 6.e4 d6 Le coup le plus souvent joué, mais 6...e5! est recommandé par Knaak et Gallagher. Voir la partie suivante. 7.f4 g6?! 7...a6? 8.e5 dxe5 9.fxe5 Cg4 10.e6 Cf6 11.exf7+ Rxf7 12.Cf3 g6 13.Fc4 Dd6 14.OO b5 15.Ce4 Cxe4 16.Cg5+ Rg8 17.Cxe4 De5 18.Df3 Ff5 19.Fd3 c4 20.Fc3 Dc7 21.g4 cxd3 22.gxf5 Cd7 23.fxg6 1-0 (Vaganian-Passerotti Rome 1977) 7...e5?! 8.dxe6! "en passant" 8...Fxe6 (8...fxe6 9.Tb1 Dd8 10.e5!) 9.Cf3 Cc6 (9...a6 10.Fe2 Cc6 11.Cg5 Dc7 12.a4 Fe7 13.OO Cd4 14.Tb1 OO 15.Cxe6 fxe6 16.g4 Dc6 17.g5 Cxe4 18.Cxe4 Dxe4 19.Fd3 Dd5 20.c4 Dc6 21.Fxh7+! 1-0) 10.f5 et rien n'est vraiment clair. Il y a encore, 7...Fg4 ?! et 7...Dd8. 8.e5 dxe5 9.fxe5 Cfd7 10.Cf3 Fg7 11.Tb1 Dd8 Conseil au débutants : Accordez un peu d'attention à chaque coup constituant le développement de cette partie, notez comment gagner des "tempi", tentez de "sentir" la force d'un centre mobile, cela servira pour beaucoup d'ouvertures dynamiques.


Après 11..Dd8

12.e6 fxe6 13.Cg5 13...Cf6 14.Fb5+ Rf8 15.dxe6 a6 15...Dd4 16.Ce2 Dd5 17.OO Fh6 18.c4 Dd8 19.Cxh7+ Rg7 20.Cxf6 Fxd2 21.Cd5 Fg5 22.Tf7+ Rg8 23.Dd3 Th6 24.Cf6+ 1-0 (Kerkmeester-Van der Vorm ch/NDL, 1994) 16.Fe3 Da5 17.OO Le roque parfait ? ;o) 17...h6 18.Dd3 Rg8 19.Dxg6 Fxe6 20.Cxe6 Th7 21.Txf6 Cd7 22.Fxd7 1-0

Allez, une dernière sur ce gambit !

Emms - Franklin [A45]
BCF-ch 1987

1.d4 Cf6 2.Fg5 c5 3.d5 Db6 4.Cc3! Dxb2 5.Fd2 Db6 6.e4 e5! 7.f4 d6 Nuance importante, ici les Blancs n'ont pas la possibilité de prendre "en passant". Maintenant il faut faire un choix. 8.f5 Pour lancer un assault de pions sur l'aile-roi. Pas mauvais non plus est ; 8.fxe5 dxe5 9.Cf3 Cbd7 10.Fb5 (10.Fc4?!) 8...Cbd7 8...Fe7 9.g4 h6 10.h4 Ca6 11.Ch3 Fd7 12.Tb1!? (12.g5?!) 9.g4 h6 10.h4 a6 11.Df3 Dc7 12.a4 Tb8 13.Fc4 Cb6 14.Fe2 Fe7 15.g5 Cg8 16.Ch3 Fd7 17.Dh5 Cc8 18.a5 Ca7 19.OO Cb5 20.Fxb5 Fxb5 21.Cxb5 axb5 22.Rg2 Ta8


Après 22...Ta8

23.f6 Fxf6 24.gxf6 Cxf6 25.De2 Dd7 26.c3 Re7 27.Cg1 Ta6 28.Df3 Dc7 29.Ce2 Txa5 30.Txa5 Dxa5 31.Cg3 Da4 32.Fxh6 Cxe4 33.Cxe4 Txh6 34.Dxf7+ Rd8 35.Df8+ Rc7 36.Dxg7+ Rb6 37.Dxh6 Dxe4+ 38.Tf3 De2+ 39.Rg3 De1+ 40.Tf2 Dg1+ 41.Rf3 Dd1+ 42.Rg3 Dg1+ 43.Tg2 De1+ 44.Rh2 Dxc3 45.Dxd6+ Ra5 46.Dd8+ Rb4 1-0

Voir la seconde partie, 2...d5 et 2... Divers

Haut de la page
© Reyes 1997-2007 (Reproduction interdite sans autorisation)